Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Des sushi au restaurant japonais Tsukizi

Régulièrement cité parmi les meilleurs restaurants de sushi de Paris, Tsukizi a l'originalité d'être situé à Saint Germain et non pas dans la plus japonaise des rues de Paris, la rue Saint-Anne.

Une fois la porte refermée derrière soit, c'est comme si on avait été immédiatement télé-transporté à Tokyo: l'endroit est minuscule, des japonais (et quelques rares "occidentaux") sont assis devant le bar, deux japonais impressionnants préparent les sushi, un autre s'affaire dans l'arrière-cuisine et une japonaise sert dans la minuscule salle (2 couverts en face du bar, 8 au fond).

 
La déco (bois foncé et papier, un calendrier de la JAL, quelques trucs jap au mur), les gens, les bruits, les odeurs et bien sûr la nourriture: welcome in Japan.

Côté menu justement c'est poisson, poisson et poisson cru. Sushi, sashimi et autres cornets d'algues plus une carte des vins riquiqui. Après avoir décodé les plats je choisis un classique sashimi de saumon, mes co-tables prennent un chirashi, un truc au thon et une Kirin chacun. On inspecte puis avale la mise en bouche qui trône sur toutes les tables: du thon mariné un peu sec et bizarre mais bon. Les plats arrivent, sans riz pour moi mais j'en demande car je sens que sinon je vais manger mes baguettes.

 
C'est beau et ça sent le poisson frais. Et c'est bon, d'ailleurs j'aurais bien pris un sashimi saumon-thon mais il n'existe pas à la carte et la jovialité de la serveuse n'invite pas à faire des demandes spéciales. Rien de non identifié dans mon plat, par contre dans le chirashi il y avait des trucs bizarres (des tranches de légume croquant jaune, une sorte de poudre/flocon rose).

De ma place j'ai vu sur deux japonaises qui se goinfrent de sushi qu'elles saisissent avec les doigts; doigts qu'elles essuient ensuite sur une mini-serviette pliée dans un pot de faience. Entre chaque pièce elles grapillent une lamelle de gingembre prélevée elle aussi avec les doigts et avalent une gorgée de saké chaud (servi dans une carafe en forme de grenouille). Comme elles sont du pays les sushimen plaisantent avec elles, si ça se trouve ça drague à fond.
De notre côté on a le servce minimum. Welcome in Tokyo? On a fait des efforts pour manger le plus proprement possible et on a plutôt réussi, jusqu'à ce qu'on renverse le carafon de vinaigre de soja en quittant la table... Humm.

Pour 3 avec 2 bières l'addition monte à 13.671¥, oups, pardon 85€.

C'était très bon mais le problème c'est que moi j'ai encore faim. Heureusement après une balade dans le quartier on arrive devant une pâtisserie encore ouverte (la Bombonnière de Buci) où une délicieuse charlotte au chocolat me tend les bras. Ahhhhh…


TSUKIZI

2 bis rue des Ciseaux
Paris VI
Tel: 01 43 54 65 19 (réservation indispensable)
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sophie 23/05/2008 15:56

Rue Sainte Anne oui bien sur.AKI petit resto tradi...Il faut gouter les légumes salés (prune, radis, cornichons) hum délicieux.Et le nato à acheter dans une épicerie du quartier - j'ai fait unposte à ce sujet...Les flocons dont tu parles ce sont des copeaux de bonites.

Moi 23/05/2008 17:27


Wouah, tu t'y connais! Moi c'est plutôt la nourriture italienne, un bon plat de pâtes et ça repart!


carambaole 07/04/2008 13:07

pas mal ta virée alimentaire

vespcondove 06/04/2008 19:36

C'est fait, le guide du routard thai est sur la table de chevet.A bientot

Aude 05/04/2008 00:52

L'intérêt de la rue Sainte Anne, ce sont les cantines à ramen avec des menus à 10 euros. Question sushi, je n'y trainerais pas les pieds...La gastronomie japonaise, quelle finesse, quelle raffinement ! Mais c'est vrai que ce n'est jamais très copieux. .Qualité > quantité...L'année dernière, j'ai passé 10 jours à Tokyo. Je crois que je n'ai jamais mangé aussi sainement et aussi bien que pendant cette période ! Seul problème : en France, les (vrais) sushis sont vraiment chers...

Chrisos 04/04/2008 11:24

Le truc au thon rouge est un Tekkadon.Malgré l'accueil et le service renfermés, le renversement de la sauce à la fin est complètement fortuit et partait d'une bonne intention!

Moi 04/04/2008 18:27


Ah yes, Tekkadon...
Pr la sauce, en effet, ce n'est peut être pas assez explicite.