Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Ah, Bra, Turin, le Piémont...

Nous avons passé nos premières vacances en famille dans le Piémont, exactement à Bra, au Sud Est de Turin. Bra c'est la ville  Slowfood par excellence, là où se déroule le salon Cheese à l'automne, toutes les années impaires. Autour de Bra, voici quelques noms pour vous faire rêver: Alba bien sûr, la Morra, Pollenzo (où se trouve l'UNISG), Barolo, Narzole, Barbaresco, Neive... Des noms évocateurs et des panoramas, sur les Alpes et sur les Langhe, à couper le souffle.

 

Ah, le Barbaresco! Sans doute mon vin rouge italien préféré. J'ai pu rapporter deux bouteilles dans mes valises: un 2008 de Gaja (ça c'est du site web), trouvé in extremis, et un 2003 de la Spinetta, acheté à Eataly. J'attends sagement le 18 mai pour ouvrir ces précieux flacons.

 

Mais Bra et les environs c'est aussi la Salsiccia di Bra, une saucisse de viande de boeuf et de porc. Le Roero Arneis que j'adore. Les ravioli al Plin, de Defilippis par exemple. Les gressins, dont aujourd'hui mes enfants se régalent. C'est ainsi qu'ils ont vu eux aussi le four des  frères Cravero, chez qui il y a 12 ans j'avais fabriqué mes propres gressins.

 

Bra c'est la prima colazione au  Caffé Converso avec cioccolata con panna ou latte caldo pour ceux qui ne boivent pas de café, à accompagner des délicieux petits biscuits ou viennoiseries. A l'Osteria del Boccondivino, juste à côté des bureaux de Slowfood, on goûte les spécialités piémontaises préparées avec les meilleurs produits.

 

Plus loin, une expérience gastronomique nous attendait au Restaurant Christian à Cunéo. Accueil à la bonne franquette, poivrons marinés d'antologie, ravioli maison à en lécher la poêle (apportée à table) et la tagliata... Je n'ai pas osé en manger une autre après. La viande était d'une tendreté incroyable, et quel goût!

 

Après un déjeuner au Ristorante Consorzio, nous avons fait une longue promenade sous le soleil dans les rues du centre de Turin. Beaucoup sont désormais piétonnes, c'est super pour les enfants. Mon fils s'est régalé du toast al cioccolato du Bicerin. Depuis que je connais l'endroit, ce sont toujours les mêmes trois femmes qui tiennent la boutique.

 

Nostalgie quand tu nous tiens... Je resterai toujours attachée à cette région où j'ai vécu tant de bons moments, et où l'on mange et boit si bien!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

olivier 09/03/2015 21:02

Merci pour cet article .

alain 18/05/2014 14:28


Encore Oanèse.. raconte encore  !

Mam' 23/04/2014 20:39


Ah, ma fille! Un article plein de saveurs et de gourmandise... Quel plaisir de te lire à nouveau!


 


 

docadn 31/03/2014 22:25


Coucou Oanèse,


que de souvenirs tu réveilles en moi Bicérin, Boccondivino, Eataly (ah si on avait des "supermarchés" pareils"). J'ai lu que Consorzio avait "chuté" en qualité depuis 1 ou 2 ans (j'y suis passé
il y a presque 3 ans !!) ?! Décus ou pas ?! Bon retour !!


 

Moi 31/03/2014 22:36



Le déjeuner au Consorzio nous a bien plu malgré les enfants ;)


Viande de belle qualité, risotto vraiment réussi, pâtes et gnocchi aussi (oui oui, on a beaucoup trop mangé...). Je te ferai part de ma dégustation des Barbareschi, je me suis fait un beau cadeau
là, j'ai hâte de les goûter :)