Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Déjeuner à l'Arpège, chez Alain Passard

Les gourmands n'ont sûrement pas manqué la Semaine du Goût, qui avait lieu du 13 au 19 octobre. C'est un événement que j'attends toujours avec impatience, avec l'espoir que l'Arpège, mon restaurant préféré, y participera.

Il y a deux ans, j'y déjeunais pour la première fois avec Pap, l'année dernière c'était avec Pap, Mam et Titi. Cette année pour la même occasion nous étions 6, les mêmes qu'il y a un an, plus Max et Chrisos. La salle était comble et animée quand j'ai rejoint mes patients convives. Mon père a eu la fierté d'être reconnu par le sommelier dont les suggestions sont toujours surprenantes et d'un excellent niveau.

Nous débutons ensuite avec le célèbre
œuf de Passard, aux épices et sirop d'érable. Comme le recommande le serveur, nous plongeons la cuiller bien au fond pour récupérer toutes les saveurs.
      

      
Avec une bouchée du pain cuit sur place c'est d'une délicieuse simplicité. Nous continuons ensuite sur un Velouté de Poivron Vert sur lequel on nous dépose une quenelle de crème fouettée au speck, là encore une déclinaison d'un classique de la maison.
  
 
Moi qui n'aime pas tellement les poivrons, je suis ravie. Peu après une Betterave Crapodine, tiède et accompagnée d'un filet de vinaigre balsamique extra-vieux nous est servie: c'est déroutant de simplicité!
      
     
Le quatrième plat arrive: la Jardinière Arlequin, véritable tableau que je ne me lasse pas d'admirer. Tous les légumes de la saison sont là, betterave en tête.
   
     
Le tout est saupoudré d'une fine semoule à l'huile d'Argan. C'est si bon!
Nos sens et papilles se réjouissent encore plus à l'arrivée du Canard à l'Hibiscus et aux premières bouchées on voudrait applaudir tellement c'est fin, fondant, savoureux…
     
  
Un plat parfait, rien ne manque. C'est d'ailleurs à ce moment là que le chef vient nous saluer, tout sourire: "voilà une belle fin pour un canard, vous ne trouvez pas?". En effet, nous aquiescons et le complimentons sur sa cuisine. Je suis une inconditionnelle d'Alain Passard, j'aime ce génie de la gastronomie, sa démarche, sa bienveillance. Et il est toujours là.

Encore un morceau de pain beurré et on passe aux mignardises: macaron à la betterave, aux herbes (on dirait du pesto, en plus frais), au céleri (il me semble) ainsi que la célèbre et délicieuse tarte Bouquet de Rose en version bouchée et des palmiers chocolat-anis.
       
        
Hummmmm………
Pour finir arrive un Soufflé au Miel décoré pour les amateurs déclarés d'un palet de chocolat (merci pour cette attention!).
        
   
Au risque de faire la snob, je préfère le millefeuille, mais ce soufflé se mange plutôt bien! Hi hi hi!

Vous l'aurez compris, c'était un repas fantastique (malgré un voisinage vulgaire et incongru) qui me fait rêver du prochain…


Restaurant l'Arpège

84 rue de Varenne
75007 Paris
Tel: 01 47 05 09 06
Métro Varenne

              

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

TiTi 24/10/2008 10:41

oulala on a vraimet mangé tout ça ?!?je comprend pourquoi j'ai fait la sieste après :)))

Amelie 24/10/2008 10:22

Les macarons j'adore ca !Lili qui s'envole pour Venise ce dimanche !!!!