Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Les boulets, ça flotte

Depuis octobre je me suis remise à la natation. Tout a commencé au Liban, à la très agréable piscine olympique d'eau de mer de l'ATCL. Un matin je me mets en tête de nager 1km. Quelle idée, j'ai cru mourrrrrrrrrrir. Je ne trouvais pas mon souffle et me sentais lourde à cause du gargantuesque petit déjeuner (jebné, tomates, concombre, labné...) ingurgité juste avant. Ayant constaté la dégradation de ma condition physique (et pourtant, je cours!), je m'y recolle le lendemain. Après un petit déjeuner frugal, ça va déjà mieux et me voilà motivée pour continuer à Paris.


Là, c'est tout de suite moins glamour. Finis l'eau de mer, le soleil, les transats pour récupérer. Je nage dans un bassin de 25m où une seule file est réservée aux nages dites "rapides", dos et crawl. Rare sont les créneaux où l'on peut nager tranquillement, ou plutôt sans être enquiquiné par les boulets nageurs. J'en ai identifié plusieurs catégories.

La desperate housewife
Elle possède l'équipement dernier cri: planche profilée, mini-palmes, maillot high tech, bonnet hydrodynamique. Le problème c'est qu'elle nage len-te-ment, presque avec nonchalance. Si elle pouvait observer ses mouvements dans un miroir elle adorerait. Elle aime beaucoup peaufiner sa "technique", peu lui importe si elle n'est pas dans la bonne file. La voilà donc sur le dos, planche à bout de bras, à enchaîner des mouvements de brasse avec les jambes. Elle a beau faire la taille d'une crevette, elle va au maximum d'amplitude comme si elle voulait empêcher qu'on la double. La technique: arriver en crawl, heurter maladroitement sa jambe du bras droit, accélérer les battements de jambes une fois à sa hauteur pour l'arroser.

L'hippopotame des piscines
Sa femme, ses enfants, ses copains se moquent de son embonpoint ; sur les conseils de son médecin ("vu votre surpoids, ne pas trop solliciter les articulations...") il a décidé de se mettre à la natation. Son amour-propre l'a orienté vers la file nage rapide. Malheur! Quand vous apercevez la créature sous l'eau, vous êtes sur le point d'appeler le maître nageur: il y a une espèce inconnue dans la piscine ou quelqu'un est en train de se noyer. Il nage le dos crawlé et la brasse quasi à la verticale. Quant au crawl, il n'a pas compris que les deux bras doivent enchaîner les mouvements et que le but du jeu n'est pas de provoquer un maximum de remous. Vous le doublez x fois, même en brasse de récupération.... Pour rigoler vous pouvez le doubler en apnée, par en dessous, pour qu'il comprenne.

Le dragueur
Après avoir essayé tous les terrains de chasse, il s'attaque aux piscines municipales. Après tout, il peut facilement juger la marchandise. Il a le maillot de bain du dimanche et des lunettes pour enfants, normal il n'est pas là pour nager. Vous le retrouvez donc à chaque aller-retour en train de baratiner avec des nanas qui elles non plus ne sont pas là pour nager et croient que les grosses fesses ça disparait au seul contact de l'eau chlorée. "Vous êtes jumelles?", "tu viens d'où?". Le problème c'est qu'il squatte le bord du bassin, ce qui gêne les gens qui eux sont là pour nager. Technique gentille pour s'en débarrasser: "vous ne voulez pas discuter dans la file d'à côté?" (file de l'aquagym, occupée seulement au centre du bassin). Techniques vicieuses: en dos crawlé, lui envoyer le bras dans la figure, en crawl virer sous l'eau et prendre appui à moitié sur lui pour repartir (très vicieux: viser l'entrejambe).

Le contortioniste
Repérable en surface par les tourbillons qu'il provoque, c'est néanmoins sous l'eau qu'on observe le mieux ses mouvements. Les jambes partent dans tous les sens, les bras frappent l'eau, la taille se tord à chaque mouvement. Le contortioniste arrive même à battre des jambes avec un pull-buoy! Efficacité nulle, parfois on se demande même s'il avance ou recule. Pour le doubler il faut être prudent car on n'est pas à l'abri d'un coup. Il faut donc s'écarter le plus possible et le dépasser en quelques mouvements pour lui montrer que ça ne sert à rien de se battre contre l'eau.

Tout ça pour dire que je ne suis pas intolérante mais j'aimerais bien que les tortues restent avec les tortues et n'avoir qu'à suivre les poissons pilotes....
  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ParisSingapour 28/11/2009 15:36


Ah, les piscines parisiennes ... au moins un truc qui ne me manque pas!
Je te conseillerais la piscine Pontoise dans le 5eme en nocturne.
Certes plus chere que les piscines municipales, mais ça vaut la peine: 33m, une ligne rapide respectée, ta propre cabine, un staff très sympa, et un sauna. Les locaux datent un peu, mais ça reste
une des meilleures options à Paris selon moi.
Bon courage et bonne nage! 


Foodista 19/11/2009 16:20


Alors là, j'applaudis ! Pour fréquenter les piscines quasi quotidiennement, j'ai renoncé à nager dans les 25m, c'est juste pas possible. Donc bassin olympique. J'ai toujours pensé qu'il y aurait un
livre ou un spectacle à écrire sur ce "monde en petit" où toutes les espèces cohabitent dans un respect des règles (les lignes d'eau) un peu aléatoire ! Déjà ce qui m'énerve : c'est gratuit pour
les vieux, donc affluence - ils ne viendraient jamais s'il fallait payer - et mentalité "moi j'ai droit", ce sont eux les plus exigeants, ils voudraient en plus qu'on nage à leur rythme (si on peut
appeler ça un rythme !) pour ne pas les géner ! Alors je retrouve tes catégories et j'y ajoute quelques exemplaires : il y a le "monsieur propre", crâne rasé, torse huilé et biscotos, qui
bloque une ligne pour faire des longueurs que sa boniche filme avec un appareil photo en courant au bord du bassin (yeah, les soirées vidéos !) : catégorie narcisse se mirant dans le reflet de
l'eau ! Nous avons aussi celui qui dit faire de "l'apnée statique", exercice consistant à se tenir en position verticale au bout de la ligne d'eau, inspirer à l'approche d'une jolie nageuse, et
souffler sous l'eau les yeux grands ouverts pendant qu'elle fait son virage. Il y a celui qui a décidé qu'il nageait au milieu de la ligne d'eau (j'espère qu'en bagnole, il choisit son camp !),
nous avons aussi la paire de "je protège mes articulations altérées par un embonpoint chronique" qui nagent côte à côte pour papoter de sujets éminement intellectuels : les mérites de la lingette,
la lessive qui lave plus blanc, et surtout : qu'est-ce qu'on va faire à bouffer ce soir. Quant au contortioniste, nous l'avons nommé : le batteur électrique, inefficacité redoutable s'agissant
d'avancer, mais pour transformer la piscine en saladier de blancs d'oeufs en neige, c'est top niveau ! Mais le must, c'est le dimanche matin : là c'est la beauf pride ! Réflexion désabusée des
maîtres nageurs : il y a tant de "Groseille" (allusion au film de Chatiliez) que si on montait le chauffage de l'eau à 90°, on aurait de la confiture pour tout l'hiver... Ah, la brève de comptoir
du maitre nageur, c'est quelque chose. Qu'est-ce que j'ai en stock encore ? ah oui, celui qui démarre sa longueur en trombe et qui à mi-bassin décide de passer en mode petits battements, ou encore
l'abruti qui ne supporte pas qu'une nana le double.. Tout ne me revient pas en tête, mais avec qques nageurs sympas, on s'amuse bien au jeu des catégories et des petits surnoms ! Bref, pour tous
les OFNI, objets flottants non identifiés, je suis pour l'abolition de la poussée d'archimède !!!! allez courage ! Tu verras, ça fait du bien


Moi 19/11/2009 16:36


Ah ah ah!!!! Trop drôle! Ma piscine a l'air bien calme à côté de la tienne finalement, car je n'ai pas cette diversité de faune!


TiTi 19/11/2009 14:49


trop drôle ! c'est tellement vrai !
par contre moi j'adore nager le dos crawlé :)


Moi 19/11/2009 14:52


Moi aussi je nage le dos crawlé et je chatouille les pieds des boulets nageurs qui font du sur-place!


Claire 18/11/2009 17:44


HIHI!!! j'adore... surtout que je pense pareil...
je hais les gens qui infusent sur le bord de la ligne et les meufs en dos crawlé!!!

pour ça, la piscine des Halles est pas mal car il y a bcp de lignes et pas trop de nageurs.
Tu vas où là??
sinon la piscine de montrouge est pas mal...

même si en ce moment, j'ai peur de faire partie d'une nouvelle rubrique genre "baleine"... je ne veux pas trop forcer pour ne pas m'épuiser, alors j'y vais plus cool... cela dit, je double quand
même la desperate housewife donc, c'est que je n'ai pas tout perdu!!!

bisous
Claire


Moi 19/11/2009 10:13


Très bien dit "les gens qui infusent"!!!
Je nage à Saint Germain, c'est la plus proche.
Bisous