Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Vive la France aliénée?

Certains d'entre vous ont peut-être jeté un oeil sur TF1 hier soir. Certains masochistes courageux ont peut-être tout vu. N'ayant pas envie de passer une nuit agitée, je souhaitais éviter ce show grotesque. En effet, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire, ce genre de spectacle est aussi bien orchestré que la grande parade chez Disney. Invités recrutés, questions édulcorées, slides chronométrés, modérateurs tenus en laisse etc. (Ca me rappelle la superbe intervention soit disant spontanée de Sarko Junior. Mon oeil!)

J'ai néanmoins aperçu quelques extraits où par exemple "notre président" démontre une fois de plus sa capacité à ne pas comprendre répondre aux questions: problème: pas assez de lits à l'hôpital. Solution: nous avons créé 1 millions d'emploi de fonctionnaires. Hummm (Pour enquête: vu le taux d'absentéisme/maladie des fonctionnaires, si ça se trouve, plus on en embauche, plus on sature les hôpitaux et on dégrade le système de santé).

Sarko 1er excelle toujours dans l'affirmation de bêtises plus grosses que lui: toutes les voitures françaises achetées en France seront fabriquées en France (lire ici), et fait preuve d'une clairvoyance digne de Madame Irma: "le chômage va baisser!".

Au moment où il a parlé du système scolaire j'ai failli m'étouffer. Depuis quand les formations professionnalisantes ne commencent qu'à 18 ans? Et les CAP? Et les BEP? Il en a remis une couche sur le fait qu'il n'est pas nécessaire d'être bardé de diplômes pour réussir (spéciale dédicace à Jean?). De manière générale, "notre président" aime asséner des vérités qui ne le sont que pour lui et prouve sa méconnaissance du fonctionnement de grandes institutions de notre pays. Et ce n'étaient pas les 11 interviewers qui allaient le contredire...

Bref, je n'ai eu à supporter qu'un court moment de ce déballage d'idioties. Un sondage est venu ce matin me rassurer sur l'état du cerveau de mes concitoyens qui ne sont que 20% à être convaincus par "notre président" (voir quelque part ici). Les électeurs sont encore lucides...

J'invite mes lecteurs intéressés par la politique et l'économie à consulter le blog Déchiffrages qui démonte les arguments de "notre président". Je ne suis pas d'accord sur tout mais c'est très intéressant ("notre président" semble amoureux d'Angela Merkel, la pauvre). Lire également les Décodeurs.


Aller, un mars, et ça repart!
        

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pap 27/01/2010 11:51


Moi, je ne regarde plus ces opérations de communication depuis longtemps !
Lis l'article de Nicolas Baverez dans Le Monde daté d'hier. Malheureusement, personne ne l'écoutera avant la faillite.


TiTi 26/01/2010 21:42


Oa Oa présidente !!!
Bon tu te prépares pour 2012 j'espère !!!