Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Pourquoi je n'aime pas aller au cinéma

Parfois ça se passe bien, souvent ça se passe mal.

D'abord je ne suis pas spécialement cinéphile, j'aime les films où il fait beau, avec des gens beaux, qui n'ont pas de graves ennuis. Par exemple j'ai adoré "It's complicated" (traduit "Pas si simple") avec Meryl Streep, Alec Baldwin et Steeve Martin. D'ailleurs j'avais déjà adoré "What women want" et "The Holiday" de la même Nancy Meyers. Bien sûr j'adore aussi tous les James Bond. Bref, les films américains c'est mon truc, alors que côté français je suis restée bloquée à "La Grande Vadrouille" et "Fantomas". James Bond et Louis de Funès, c'est de famille.
J'apprécie néanmoins quelques documentaires bien ficelés du style "The Corporation", "Supersize Me" ou "le Cauchemar de Darwin". Dépressifs s'abstenir.

Pour le reste c'est au mieux tranquille chez moi, au pire jamais que je verrai "le film de l'année". Les salles obscures, je les fréquente le moins possible, pour plusieurs raisons. La première c'est que les grandes salles sont rares à Paris, souvent on a le sentiment d'être devant sa télé (et pourtant j'ai une télé pourrie), en un peu plus grand seulement, et mal assis. Payer 10€ pour ça, non merci.
Ensuite, avec l'âge je deviens misanthrope et supporte de moins en moins mon prochain. Au cinéma, mon prochain bouffe du pop-corn bruyamment, fait des bulles avec son coco-cala, pète, rit grassement, gesticule et commente le film. Yeah. Beurk.
Et puis au cinéma c'est pire que sur TF1, il faut endurer 30 minutes de publicités et bandes annonces avant le film. "Bienvenue au couscous Ben Machin, le meilleur couscous de Paris depuis 1752", suivent 4 bandes annonces dont une me terrifie, une me consterne sur le niveau du cinéma franco-belge (pluie, cheveux gras, lexomil), une raconte toute l'histoire et la dernière suscite mon intérêt, mais le film sort dans trois mois et d'ici là j'aurai oublié. Puis les pubs coco-cala (dont les effluves m'indisposent déjà les narines), Nes-machin et compagnie.

Je vous le dis, rien n'est mieux que mon canapé, mon plaid, ma télé et sa télécommande, éventuellement de quoi grignoter pour que je sois heureuse.
    
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

Depuis que j'ai un projecteur à la maison, je confirme: on est mieux chez soi !
Surtout lorsque les films que j'ai envie de voir sur GRAND ecran ne passe que dans les PETITES salles et ce dès le premier jour de leur sortie ... Au HASARD, je cite Jane Campion. Je peste contre
les avatars et autres #@@%*`??!!! qui monopolisent les écrans les plus larges ... 


Répondre
P

Tu ne l'as pas fini "Vers l'Orient compliqué"?
Je l'ai trouvé très intéressant. Merci encore.
Bisous,


Répondre
M

Non, je l'ai oublié à Quiberville, je l'avais presque fini.
Bisous


M

D'accord avec toi, dans certaines salles les bouffeurs de pop corn et autres cochonneries gâchent la séance ... manque de respect des autres spectateurs et d'eux même.

Moi, j'adore quand la lumière décroit et que l'on embarque dans une histoire. 


Répondre
P

Tu peux essayer d'aller au cinéma avec ton plaid ;-)


Répondre
T

Trop drôle la pub pour le roi du couscous c'est à Versailles ça ! Sinon dans les vrais cinémas j'adoOooore les pubs moi !
Le problême du ciné c'est plus l'espace entre les sièges "spécial nains" on se croirait dans un avion Iberia hahaha
La biz


Répondre