Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Mori Venice Bar, Paris 2ème

Réputé être l'un des meilleurs restaurants italiens de Paris, le Mori Venice Bar est situé sur la place de la Bourse, pile en face d'une station Vélib. A son ouverture en octobre 2005, la presse a beaucoup parlé du chef, Massimo Mori, qui tient un blog, et du décorateur des lieux, Philippe Stark. La décoration est effectivement très plaisante, et pas du tout celle à laquelle je m'attendais. C'est feutré et baroque, design et chamarré. Quant au chef, c'est un grand de la cuisine italienne à Paris puisqu'il est aussi derrière l'Armani Caffé, autre excellente table transalpine.

2005-2011: pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de tester le Mori ? J'ai un problème avec la cuisine italienne en France. Ayant vécu quelques années au pays della pasta, je suis très exigeante. La cuisine italienne, je l'aime quand elle est généreuse, de saison, vraie. Et ce n'est pas si facile à trouver à Paris où tellement de restaurants remplissent votre auge de plats industriels. J'ai trouvé au Perron un premier refuge où déguster la pasta come mi piace, et au Bistrot Napolitain la pizza vera, récemment celles du Caffé Concerto m'ont bien plu, reste à tester le reste de la carte.

Revenons-en au Mori Venice Bar où enfin réservation fut faite. La carte met à l'honneur un produit de saison, le cèpe. J'adoooore. Après un amuse-bouche, nous passons commande: polenta aux cèpes puis spaghetti au homard pour C, légumes grillés et risotto aux cèpes pour moi. A la vue des assiettes d'entrée (pas pris de photo...), je suis soulagée: la générosité est bien là. Cela se confirme par la suite, nous voilà gratifiés de deux belles assiettes creuses remplies de spaghetti et riso. Miam miam. C'est délicieux! Les pâtes sont cuites comme il faut, le risotto est cremoso et ce goût de cèpes....

MORI VENICE BAR

Si notre appétit est sérieusement entamé, l'enthousiasme lui est resté intact, nous commandons donc des desserts: sabayon et tiramisu, avec un doute sur ce dernier. Celui du Bistrot Napolitain est mythique et C a le souvenir d'avoir été déçu. Et c'est à nouveau le cas: si le sabayon, parfumé au marsala et servi bien tiède est absolument divin, le tiramisu, pourtant une spécialité vénitienne, est très très loin d'être à la hauteur. Biscuits trop froids, trop de café, pas assez de mascarpone. On s'en souviendra, il fallait choisir le chariot de glace turbinées à la demande. 

Le Mori Venice Bar sert une cuisine italienne de haut niveau avec des produits irréprochables, on s'en régale, cela se ressent aussi dans l'addition: entrées entre 20 et 25 euros, primi de 25 à 30 euros, un peu plus pour les plats et dans mon souvenir une quinzaine d'euros pour les desserts. Ce n'est pas la trattoria où l'on déjeunera tous les jours mais l'adresse où l'on se consolera un soir de nostalgie. 

Le service, 100% italien, est courtois, l'ambiance décontractée, sans doute grâce au décor et à l'immense bar qui occupe un bon tiers de la salle.

MORI VENICE BAR
2 rue du 4 septembre
75002 Paris
Tel: 01 44 55 51 55 (il est prudent de réserver) 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Foodista 30/09/2011 10:25



mmmm les spaghetti au homard flambé, j'en garde un magnifique souvenir !