Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Prague, jour 2

A Prague le soleil, s'il veut bien, se lève environ une heure plus tôt qu'à Paris, c'est pourquoi on a tendance à se lever plus tôt naturellement.

Dimanche j'ai recommencé à visiter dès 10h: le cimetière juif puis les synagogues. Dans la première synagogue les noms des déportés de Prague sont imprimés sur les murs, partout, au premier et deuxième étage. Des personnes de tous les âges, hommes et femmes, 80 000. Au deuxième étage une exposition montre des dessins d'enfants faits dans le ghetto puis au camp de Terezin. C'est très émouvant et en même temps incompréhensible. Comment et pourquoi un homme décide d'exterminer un peuple à cause de sa religion? Pourquoi personne n'a réagit? Après tout cela, comment peut-on reproduire l'histoire (Rwanda...)?

Ensuite on s'est baladés dans le quartier juif, c'est très beau.


A midi, petit apperçu de la gastronomie tchèque:

Bière (beurk), patates boullies et en purée frite, rouleau de mie de pain, saucisse, jambon, filet de porc, chou rouge cuit et sucré...

Pas léger! Bon, on ne va pas à Prague pour la gastronomie... Cette ville est magnifique, les gens ont l'air sympa, mais il y a un très gros problème: pas de fondant, tarte, gateau au chocolat au restaurant!

L'après-midi le soleil s'est enfin levé, tout était différent et encore plus beau:



On a marché, marché et encore marché, c'est pour moi le meilleur moyen de visiter une ville. Il y avait un monde fou sur le pont Charles et dans les petites rues jusqu'à la place de la vieille ville. Je n'imaginais pas que c'était aussi touristique: plein d'italiens, d'espagnols, de français. D'un point de vue architectural, Prague est assez proche des villes d'Italie du Nord d'ailleurs, un peu baroque.

La journée s'est terminée à l'Opéra pour la représentation d'Aida, superbe:



J'ai alors eu une révélation en voyant les magnifiques costumes: prochaine soirée déguisée je serai Cléopâtre! La mise en scène et les éclairages étaient aussi très réussis, avec les parties dansées on vit complètement le spectacle.

A la fin de ce week end praguois j'avais déjà quelques idées d'apprentie capitaliste:
- monter une chaine de boulangeries, ni luxe ni bas de gamme: on trouve difficilement du pain à Prague et je pense qu'il existe une demande (qui augmentera avec l'uniformisation des modes de vie)
- importer des fondants au chocolat
- ouvrir un magasin fashion style Colette
           

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chris 14/12/2006 09:38

Bonjour Oanèse...
Si cela peut te rassurer, j'écris encore... Un peu moins le temps, seulement, en raison d'une grosse activité pro (pathologies en tous genres!).
Amitiés!

OanÚse 14/12/2006 09:47

Ah oui, c'est la pleine saison!Bon courage Chris.

TiTi 14/12/2006 01:30

quelle alcoolique !

chris 13/12/2006 18:11

Ton topo me rappelle des bons souvenirs... A Prague, j'avais assisté à la Tosca de Puccini... Fabuleux ...
Champagne (offert) à l'entracte, qui plus est...!

OanÚse 13/12/2006 18:23

C'est bien la Tosca. On a bu du Bohemian Sekt, le champagne local....Chris, tu n'écris plus?

Pap' 13/12/2006 12:51

Pour les chaînes de boulangerie, je crois qu'il existe déjà des boulangeries Paul. Mais si elles ne sont pas plus visibles, c'est à développer.
Je pars chez les petits suisses, et j'espère me manger une bonne fondue à ta santé ce soir.
Bisous, ainsi qu'à tes frère et soeurs, qui vont sûrement aller rigoler sur ton blog aujourd'hui.

OanÚse 13/12/2006 15:07

Et non, pas de Paul à Prague, mais bientôt des Oanèse!Bon voyage.

ayrton 13/12/2006 12:35

Oanèse, le jour ou tu te lances dans le "bizness" je m'associe avec toi ... Comme dit mon pote "The Nigga" :
" il importe d'avoir toujours(, (et c'est pour ca que je te supporte, ayrton mon frère,) des intérêts communs avec des gens qui appartiennent à la race des vainqueurs "
Et, sans aucun doute possible, Oanèse fait partie de cette famille la !

OanÚse 13/12/2006 15:07

Ayrton tu es le pire des flatteurs.