Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Chez les PTT: Plus de Tire-au-flanc que de Travailleurs

La poste de mon quartier, c’est un peu Groland (et pourtant le quartier lui-même c'est pas vraiment Groland!): 3-4 beaufs semblent jouer à papier-caillou-ciseau pour désigner le malheureux qui va devoir se lever pour aller chercher mon colis. J’ai pris l’habitude de m’y rendre quand je suis déjà énervée (j’en profite alors pour me défouler) ou quand je suis super zen (combien de sucres ?).

Le plus délicat c’est quand il y a eu des dysfonctionnements depuis le départ du colis. Par exemple pour une raison inexpliquée, un colis envoyé à mon adresse habituelle par un expéditeur habituel est arrivé dans un bureau de poste inhabitudel à l’autre bout de Paris sans qu’aucun avis de passage ne soit déposé.
J’ai du appeler le numéro général de la Poste (tout est désormais centralisé…) 4 FOIS pour leur faire comprendre qu’il fallait le livrer au bureau habituel. Au troisième appel on m’assure qu’il m’y attend. Je m’y rends, pas de trace du colis, qui n’a pas bougé.

Je rappelle à nouveau N fois, au dernier appel, au bord de la crise de nerf, j’obtiens la quasi-certitude (humm...) que la réexpédition a bien eu lieu. Je me déplace donc au bureau de poste et demande mon colis. Mme Duchemolle regarde dans son ordi et me répond qu’il n’est pas là. J’insiste : IL EST LA. J’insiste encore, elle accepte de trainer ses savates jusqu’au dépôt, ressort 2 minutes après : « rien ». Je m'impatiente  mais insiste à nouveau. Elle appelle alors du renfort, c’est Kafka. Je négocie fermement pour qu’elle retourne faire un tour, elle embarque sa collègue et oh! miracle, 5 minutes plus tard elle ressort avec mon colis : « j'comprends pas, y’a eu un problème dans l’système. Ah si, c’est mon collègue qu’a pas flashé ».

Tu m’étonnes, là-bas, ça ne réfléchit pas à la vitesse de la lumière !


J'ai un doute sur le pluriel de tire-au-flanC... (han la faute!!! j'avais faim on va dire!)
    

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JulP 07/10/2009 10:27


J'ai pensé à toi ce matin en écoutant France Inter... une radio de service public !!!

http://www.dailymotion.com/video/xaq96h_les-masos-de-la-poste-par-stephane_news 


mixlamalice 01/10/2009 15:28


Pour continuer dans l'anecdote:
L'ancien directeur de mon ex-école, un Prix Nobel qui avait eu plein de bonnes idées pour en améliorer la qualité, en avait aussi eu une très mauvaise: faire faire tout ce qui touchait à
l'administratif directement par les chercheurs et pas par un service administratif. Probablement parce qu'il pensait que quelqu'un de supérieurement intelligent comme un chercheur ferait, même
bénévolement et même "sur son temps libre", aussi bien que des bureaucrates pas très motivés et pas très compétents.
Eh ben, en fait, non. Comme tout le monde, un chercheur ne comprend rien à la paperasse, et comme tout le monde ça ne le passionne absolument pas, et comme tout le monde quand en plus il n'est pas
payé pour le faire, ça ne passe pas vraiment au premier plan.
Bref, des années plus tard, il y a un maintenant un vrai service administratif, avec des bureaucrates ni géniaux, ni excessivement sympathiques, ni très serviables, ni ultra-bosseurs, mais ça
fonctionne quand même hachement mieux... Et grosso modo, si on est poli, souriant, qu'on accepte leurs "délais", et qu'on évite d'aller les voir à 16h48, ça se passe plutôt bien.


Sit 01/10/2009 00:26


Voici longtemps que je n'étais pas passée par ici... Tu as toujours la même verve ! J'espère que le contenu du colis t'a réconcilié avec la vie, en tous cas :-)


Moi 01/10/2009 11:15


Je ne suis pas fâchée avec la vie! Seulement avec les syndicats et certains fonctionnaires!


mixlamalice 30/09/2009 19:37


C'est pas toi qui veut passer les concours pour devenir fonctionnaire justement?
Il y a sans doute les bons et les mauvais fonctionnaires, comme les bons et les mauvais chasseurs ou hardos.

Je pense que je peux être d'accord avec l'argument "on peut faire mieux avec moins". Cela dit, à mettre en pratique c'est je crois complexe et difficile. Et généralement, surtout quand la
réforme est plus idéologique que pragmatique, ça conduit à "on fait moins avec moins".

De façon plus particulière, quand on est face à quelqu'un qui a un boulot de merde (et guichetier à la poste, je crois que peu font ça par conviction), on doit miser sur sa conscience
professionnelle. Bref, on est amené à avoir affaire à des gens qu'en ont rien à battre, et c'est un phénomène qui dépasse largement le clivage privé-public. Des blasés pas très compétents et
planqués, je pense qu'il y en a autant dans certains services administratifs de Loréal qu'à l'ANPE.


Moi 01/10/2009 11:13


Ouais grave, je veux infiltrer la fonction publique. Et réformer la France. Clairement il y a des beaufs partout et j'en ai croisé un bon nombre au cours de mon ancienne vie au CAC 40.


JulP 30/09/2009 13:10


Ton doute sur le pluriel de tire-au-flanc devrait porter aussi sur le singulier ! C'est "flanc" (côté) et non pas "flan" (miam)... et c'est invariable.

Sinon, sur le fond de l'article, l'anecdote est rigolote et sent le vécu, mais attention aux généralisations hâtives... Le sous-entendu sur "le service public c'est rien que des fainéants,
privatisons tous ça" me dérange un peu. D'autant que dans le même secteur d'activité, je suis en ce moment en plein sketch kafkaïen avec Adrexo "1er opérateur privé ayant obtenu une autorisation de
distribution postale", et il y a de quoi te faire regretter la Poste.

Juste pour rire : http://tinyurl.com/y998dae 


Moi 30/09/2009 14:26


La honte!!!!! Merci pour la correction!
En France nous avons de bons services publics, à nous de les rendre performants. Je ne suis pas pour le tout privé mais je pense qu'il y a trop de fonctionnaires, et les fonctionnaires ça coûte
cher à l'entretien, le risque est que le système implose.
Il faut vivre avec son temps et réformer la France. Bon, je développerai une prochaine fois et vais lire ton article.