Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Clearstream vu d'Italie: à lire dans la Repubblica

Je ne résiste pas à vous faire part de cet article paru aujourd'hui sur le site de la Repubblica. J'invite les italianophones à le lire, ils se délecteront des descriptions des protagonistes dans la langue transalpine. Tous les personnages d'un film à la OSS117 sont présents. Pour les autres, voici quelques extraits.

Ca commence fort:
"Manca solo l'innocenza in questo spettacolare processo dello Stato allo Stato: non è innocente la vittima, il presidente Sarkozy, e non è innocente l'imputato, il suo ex rivale politico Dominique de Villepin."
--> Seule l'Innocence est absente de ce spectaculaire procès de l'Etat contre l'Etat: la victime, le président Sarkozy, ne l'est pas, son ex-rival politique, le prévenu Dominique de Villepin, ne l'est pas non plus.

Et ça continue!
"Sarkozy [...] dice di volere appendere il nemico imputato Villepin "a un gancio da macellaio", [...] Villepin [...], smarrendo le savoir vivre risponde dandogli del "nazista". "
--> Sarkozy dit qu'il veut pendre son ennemi Villepin à un crochet de boucher, Villepin, oubliant le "savoir vivre" lui répond en le traitant de "nazi".

"Si chiama Imad Lahoud, ha un faccia anonima, occhiali da uomo qualunque, è insomma un vero spione"
--> Il s'appelle Imad Lahoud, il a un visage anonyme, des lunettes passe-partout, en somme un véritable espion.

"L'affascinante signor Gergorin, [...] due occhi da mattachione, una faccia inquisitiva e malandrina da cercatore di tartufi, a metà tra Vittorio Feltri e Giulio Giorello, tra la spregiudicatezza e la genialità"
--> Le fascinant M. Gergorin, yeux de chouette au regard inquisiteur et malin de chercheur de truffe, [...] entre malhonnêteté et génialité.

"Gergorin è ballerino, seduttore, e infine coinvolto nella mafia internazionale"
--> Gergorin est opportuniste, séducteur et enfin, impliqué dans la mafia internationale.

"Parla, per esempio, di un macchina, una Peugeot 607 grigia con i vetri scuri, di due autisti che lo prelevano per strada e come in un film della 'Pantera Rosà lo fanno passare attraverso ingressi secondari e poi via nelle strade affollate di occhiali neri... Mancano le formule imparate a memoria e ingoiate, le valigie col sottofondo e l'inchiostro simpatico."
--> Il (Gergorin) parle, par exemple, d'une voiture, une Peugeot 607 grise aux vitres fumées, de deux chauffeurs qui passent le prendre et comme dans un film de la Panthère Rose le font passer par des entrées dérobées puis dans des rues remplies de personnages aux lunettes noires... Il manque seulement les phrases apprises par coeur, les valises à double fond et l'encre sympathique.

"La Francia lo vive come una ferita nazionale, una ferita inguaribile alla grandeur, una rovinosa lezione di realismo"
--> La France vit ce [procès] comme une blessure nationale, une plaie inguérissable à la grandeur, une violente leçon de réalisme.
    

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pap 23/09/2009 11:32



Berlusconi doit être jaloux de ne pas avoir pensé instrumentaliser la justice. Lui il préfère l'empêcher d'agir.
Cette affaire, après l'affaire d'Outreau, et tant d'autres errements ! Qui peut encore croire à la justice en France. On n'y condamne que les innocents.