Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Travailler plus, pour gagner plus et payer plus d'impôts??!!!

Grrrrrrrrrrr...... je suis MEGA énervée (pas la peine de me répondre "sois pas vénère", à bon lecteur, salut). Hier soir j'ai récupéré mon cadeau de rentrée, pas d'allocation pour m'acheter un écran plat mais ma contribution au "trésor public". Trésor, mon œil! J'ai cru que j'allais littéralement m'évanouir quand j'ai vu ce qui allait m'être prélevé. Mais vraiment. Hallucinant. Je n'en croyais ni mes yeux, ni mes oreilles. Dorénavant je verserai à l'état français 50% de plus.

Passé le choc, mon cerveau a recommencé à fonctionner rationnellement. En réalité j'applique le leitmotiv de notre cher président: j'ai changé de job, je travaille plus et je gagne un peu plus. Enfin deux fois moins qu'un peu plus. Car la moitié de ce que je gagne en plus, je le reverse aux impôts! L'irrationnel donc a logiquement refait surface, je me suis vue avec deux fonctionnaires, un chômeur et un retraité accrochés à mes basques, réclamant leur argent de poche.

Certains me répondront que l'argent de mes impôts sert à financer de nouvelles routes (je réponds égoïstement que n'ai pas de voiture), la sécurité sociale (idem, je ne suis jamais malade), les services publics (disponibles de 9h à 12h, 14h à 17h: je suis pour le remplacement de l'homme par des machines, internet lui fonctionne 24h/24!), et qu'on ne sait jamais un jour tout ça me servira.
C'est exact: si un jour je suis au chômage je penserai que j'ai bien le droit de profiter de ce système que j'ai financé. Et chaque mois en touchant les assédics c'est avec émotion que je les retrouverai, mes chers euros. Mon niveau d'égoïsme suit mon degré de lucidité sur ce système injuste et fossoyeur de la croissance.

Je passe l'argument de la solidarité entre générations, entre riches et pauvres etc. C'est d'ailleurs ça qui me fait peur, si moi je suis considérée comme riche, dans quel pays vivons-nous? Le niveau des impôts est tel que j'en viens à craindre d'être augmentée! Merde alors! Cet argent je le gagne moi, en travaillant dur, pas en me tournant les pouces! C'est un délit?? Je paie une amende pour excès de travail? 


Pistes de réflexion en vue de frauder minimiser ma contribution à l'état français:
- demander l'asile fiscal à Monaco
- me pacser avec un étudiant
- trouver une niche fiscale
- travailler au noir
- éliminer les profiteurs en tout genre
- vos idées sont les bienvenues! 


Bon, je vous parle de
Bread quand je suis remise. Et pour rigoler un peu, c'est ici.
            
   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

tiusha 04/09/2008 18:19

bon, je vais m'abstenir de sauter à pieds joint dans ce débat mais 2 remarques me démangent quand même:- ne pas confondre cotisation sociale pour un risque qui peut nous frapper tous un jour ou l'autre (chômage, maladie), voire nous frappera à coup sûr (vieilieisse) et taxe. Ces cotisations sont un échange entre revenu disponible aujourd'hui et un potentiel manque de revenu futur: bref une assurance (obligatoire et redistributrice, produit de notre histoire, comme le choix de taxer proportionnellement moins les familles). OK, pour la CSG par contre, la confusion règne.- si l'on veut vraiment faire des comparaisons entre pays il faut raisonner en termes de niveau de vie, bien-être ou pouvoir d'achat: ajouter les services dont nous disponsons en échange des taxes.les taxes bien utilisées nous fournissent des services en retour, qui sont payants ou plus chers dans d'autres Etats où la taxation est inférieure. Exemple typique: éducation gratuite, équipements d'infrastructure (chez nous les trains ne déraillent pas parce que les voies sont vétustes), hôpitaux qui soignent tout le monde... par exemple, pour comparer revenu disponible en France et au Royaume-Uni, il faudrait retrancher du "surplus" relatif de revenu au RU le coût de l'école et/ou du jardin d'enfant, le coût d'une assurance complémentaire santé pour éviter d'attendre 1 an une opération, mais aussi tenir compte de la différence de coût de la vie... après, sur le thème travailler plus pour gagner plus, chacun est libre de tirer ses propres conclusions sur les belles promesses d'un certain gouvernement! L'argument de la défiscalisation des heures supplémentaires m'a bien fait rire, personnellement...

Kaplan 04/09/2008 17:41

L'épisode des impôts, c'est toujours une "douloureuse", surtout lorsqu'on appartient à la classe dite moyenne, celle qui bosse (parfois "plus pour gagner plus"), qui jouit de peu d'aides, qui consomme et qui est taxée à mort. Personnellement je paie pas mal d'impôts, je suis rarement malade mais je connais des gens qui le sont, j'ai connu des périodes de chômage et j'en connaîtrai sans doute à nouveau, et je suis plus qu'inquiet sur l'avenir de nos retraites. Cela étant posé, je suis assez assez fier de vivre dans un pays où je contribue au "bien commun" et où je peux espérer ne pas me retrouver totalement livré à moi-même si je me retrouve en galère de job, de santé ou autre. Par ailleurs je préfère faire partie d'une catégorie qui trime et qui est super taxée que faire partie de ceux qui ont besoin d'aide pour joindre les deux bouts. Ils n'y a pas que des profiteurs dans ce pays, mais bel et bien des gens qui en bavent.Et donc, la vraie question selon moi n'est pas tant de savoir si nous sommes trop imposés mais de savoir si nos impôts sont judicieusement utilisés. A ce niveau il ne fait pas de doute que nos services publics (scolaires, hospitaliers, administratifs ou autres) ont constamment besoin d'être perfectionnés. On a un peu trop tendance à croire que notre "modèle" est figé et immuable. Rien n'est plus faux. Il doit être tout le temps revu, repensé. Mais il a le mérite d'exister, et de ne pas être basé sur le chacun pour soi...Bravo pour ton blog, qui est toujours très plaisant à lire.

mixlamalice 04/09/2008 15:59

D'ailleurs je sens que vous allez etre content, le gouvernement va généraliser la taxe verte. Et puis, un article un peu relié que j'ai trouvé pas mal:http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/09/03/l-ascenseur-social-en-panne-d-imagination-par-frederic-lemaitre_1090918_3232.html

mixlamalice 04/09/2008 15:48

Je vais essayer de répondre a tout le monde, désolé si du coup le texte manque de liant:Je ne crois pas etre dogmatique (hier encore a un autre propos j'ai été traité de réac par un gauchiste, alors qu'ici c'est moi le vilain gauchiste). Pour la caricature, je me suis adapté au ton de l'article (l'argument sur les femmes de ménage suisse n'était pas caricatural du tout lui): si vous voulez le vrai fond de ma pensée, c'est qu'il vaut mieux etre pauvre ou basse classe moyenne en France qu'aux US. Cadre, l'inverse, si tant est qu'on apprécie le modele socio-culturel aussi. Mais effectivement comme O. l'a dit, si le modele socio-économique parfait existait, ça se saurait. Apres, que les scandinaves soient plus heureux que les français, ça reste a voir: les suédois, il me semble, viennent de passer a droite alors qu'on nous a vanté leurs social-libéralisme depuis 10 ans. Les pays scandinaves sont aussi les pays du monde avec le plus fort taux de suicide, bon tout n'est pas lié mais c'est peut-etre que c'est pas si chouette. Quant aux ricains, si l'un des themes majeurs de la campagne est la couverture universelle, c'est peut etre aussi que un signe que le modele français est pas si pourri (ok moi aussi je suis jamais malade et les petites vieilles qui font collection de pillules ça m'énerve, mais si ça existe encore dans 40 ans, je serai bien content de pouvoir profiter deux trois ans de mon cancer sans ruiner mes gamins). Pour répondre a Chrisos sur les privatisations, je ne sais pas mais je trouve la SNCF globalement plus efficace que les sociétés de train anglaises (je crois que beaucoup d'anglais sont d'accord aussi). Les services administratifs d'Harvard et d'Umass sont largement aussi incompétents que ceux de Jussieu (et pas ouverts beaucoup plus souvent). J'imagine qu'on peut multiplier les exemples dans les deux sens.Apres que l'on paye trop d'impots "inutiles" en France, et que notre classe politique soit plutot nulle a chier, c'est sans doute vrai, mais c'est pas comme si c'était nouveau. Et puis, les impots arrivent toujours en meme temps donc on n'est pas pris en traitre (ils ont mis en place un simulateur sur internet aussi, qui marche plutot bien en tout cas dans mon cas qui était plutot simple).

Pap' 04/09/2008 13:00

Petite explication sur les seuls 25 % de la valeur ajoutée produite qu'il reste à un salarié. C'est net de toutes contributions, impôts, TVA, taxes d'habitation, taxes sur l'essence, et toutes les autres taxes qui existent (des centaines), plus tous les prélèvements sociaux.Ce taux est le plus faible au monde.Si encore, le système était efficace, s'il n'y avait pas de misère ni de chômage, on pourrait trouver une justification.

Moi 04/09/2008 14:23


ça me déprime..................................