Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Déjeuner au restaurant gastronomique du Crillon, les Ambassadeurs

Rares sont ceux qui savent que l'on peut déjeuner pour un prix raisonnable (je n'ai pas dit modique) au restaurant de haute gastronomie du célèbre palace parisien. C'est grâce à Stéphane qui y est allé il y a quelques semaines que nous l'avons appris, il nous avait mis l'eau à la bouche, réservation fut donc prise pour mardi, 12h30.

En pénétrant dans le hall du Crillon, je suis intimidée par le marbre et les dorures ; l'endroit est majestueux, pas de doute il s'agit bien d'un palace! Je n'ose pas prendre de photo et demande où se trouve le restaurant. Je suis la première arrivée, on me propose la presse (les Echos ou le Parisien, je prends les Echos) pour patienter. J'ai posé mon sac sur un petit tabouret destiné à cet effet, il en soupire d'aise, mon sac. La salle brille de mille feux, les tables sont disposées à bonne distance les unes des autres et dressées au cordeau. Argenterie, fleurs fraîches, nappes et serviettes repassées, personnel jeune et aimable: on se sent presque comme à la maison... ;)
  
  
Chrisos arrive, on nous propose un apéritif que nous refusons (je suis en pleine construction d'une usine excel, besoin de rester concentrée!). Après avoir vaguement consulté la carte nous commandons deux menus déjeuner et deux verres de vin, dont un excellent Montlouis 2005 pour moi.

Les amuse-bouche arrivent: émulsion de betterave (j'adoooore la betterave, et ça me rappelle mon héros
Alain Passard), langoustine en émulsion, "boulette" de brandade de morue (surprenant et bon), cigare au taboulé (pas mal), bonbon de beurre à la truffe (hummmmmmm) à tartiner sur une baguette toastée. Avec une gorgée de vin (décidément j'ai bien choisi!) c'est divin!

 
A propos de boisson, nous avions commandé une eau plate mais demandez une carafe d'eau! Elle a une drôle de forme de fusée d'Hergé! Par contre on vous ressert à peine vos lèvres touchent le verre, c'est un peu exagéré à mon goût...

On passe aux entrées: araignée de mer décortiquée en salade vinaigre fumé et en bouillon au saté pour Christophe, foie gras de canard des Landes en chaud et froid, maïs/pop corn pour moi.
 
 
Bu seul, le bouillon (à droite sur la photo) est fort, il faut commencer par un cube de foie gras. Le contraste est pas mal, la deuxième préparation en revanche masque le goût du foie gras, à moins que ce dernier ne soit un peu trop doux.

Autour de nous je suis étonnée de ne pas voir d'hommes d'affaires mais deux touristes japonaises, une famille, quatre américains, deux femmes (françaises?) et plus loin une autre grande table.
Le temps de goûter le pain tartiné de beurre Bordier demi-sel, nos plats sont servis: ris de veau de lait blanc/brun au goût d'une pissaladière, bar de ligne piqué au vin jaune/morilles/riz au comté. Là encore de belles présentations servies avec attention.
 
   
Niveau goût c'est bien, mais ça manque de… sel! Le bar et le riz (servi à part) auraient mérité une pincée supplémentaire au moment de leur cuisson, et pourtant je suis habituée à manger très peu salé. Par conséquent, et malgré la délicieuse sauce morilles et vin jaune, mon plat semble un peu fade. Je le signale à la serveuse qui nous débarasse et revient nous servir en fromage.

Conservés sous de magnifiques cloches en verre à la poignée sculptée et colorée, une bonne quinzaine de fromages sont proposés et servis avec une tranche de pain aux céréales. J'en choisi quatre: un chèvre rose, du livarot, de la fourme d'Ambert et une sorte de reblochon, tous excellents.

  
Un esquimau au Malibu est ensuite servi avant de passer au sucré, puis le serveur apporte une assiette de mikados à faire soi-même: des bâtons à tremper dans une crème de chocolat noir puis dans une coupelle de sucre pétillant. C'est bon et super marrant car le sucre pétille énormément! Je remarque au passage que si les serveurs sont obligés de respecter un protocole très contraignant, ils savent parfaitement s'adapter à leur client: ils ont été plutôt décontractés avec nous, tant mieux!

 
On nous apporte ensuite les mignardises présentées dans une magnifique bombonnière en argent, sûrement de chez Christofle (je veux la même pour mes bijoux, hi hi hi!): mini-génoises à l'orange recouverte d'une feuille de chocolat, excellents et délicats macarons à l'ananas et délicieux feuilletés à la framboise, il y a de quoi faire et c'est bon….. Hummmm.

Les desserts arrivent peu après: paquet-gateau chocolat-banane pour moi, vacherin rhubarbe/fraises des bois pour Chrisos.
 
 
Le vacherin est particulièrement réussi, notamment du point de vue esthétique, pour le goût je préfère mon dessert, recouvert de feuilles de sucre et dont la glace à la banane, le biscuit au chocolat et le praliné sont excellents.
  
   
Résultat des courses: une nette préférence pour le sucré et ses préparations aussi belles qu'originales et savoureuses. De l'amuse-bouche au dessert tout s'enchaîne à un rythme parfait et on ne voit pas le temps passer (compter une bonne heure et demie), c'est bon signe!

En bref: une adresse qui vaut le coup pour voir ce que c'est un restaurant de haute gastronomie dans un palace, pour le protocole (j'étais stressée pour les serveurs au début, ces petits jeunes à peine majeurs!), pour le cadre et pour se sentir une princesse, mais pour le rapport plaisir-prix, rien ne vaut mon chouchou le
Passage de Senderens!



RESTAURANT LES AMBASSADEURS
à l'Hotel le CRILLON
10 Place de la Concorde
Tel: 01 44 71 16 16

Menu déjeuner à 88€ hors boisson du mardi au vendredi.
      

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mixlamalice 26/04/2008 17:57

Elle peut simplement estimer que le plaisir qu'elle a pris aux Ambassadeurs ne lui semblait pas meriter les 50 euros de difference par rapport au plaisir qu elle eprouve au Passage. Elle ne dit meme pas qu elle a passe un moins bon moment aux Ambassadeurs qu au Passage.On n est pas dans le cadre d un jugement culinaire la, mais dans un jugement de plaisir. Vous savez ce que c est? Parce qu a force de tout theoriser, ramner a la technique au vecu a l histoire du chef et de sa famille aux travers des ages, ce qu il a voulu transcrire, la transcendance du ris de veau etc, j imagine que le simple fait de passer un bon moment a table doit etre loin de vos preoccupations.

stephane 26/04/2008 08:21

@ mixlamalice > Encore une fois il faut comparer ce qui est comparable. Vous parlez d'un repas a 35 euros contre un a 90 euros, Connaissez vous au moins la composition de ce repas et les produits proposés pour ce prix?La comparaison aurait été faite sur le gastro du Senderens j'aurais pu comprendre cette comparaison mais la non je suis désolé. C'est comme si l'on comparait le burger de MacDo et celui du Dali...

Moi 29/04/2008 14:35


Il n'y a pas que l'argent dans la vie!!!


mixlamalice 25/04/2008 18:42

Vous remarquerez peut-etre qu'elle parle de rapport plaisir-prix pour justifier sa comparaison (et pas d'un rapport qualite-prix qui il est vrai a ses limites quand on compare Flunch et l'Ambroisie). Ca vaut ce que ca vaut mais au moins ca a clairement le mérite d'annoncer que c'est subjectif (le plaisir c'est subjectif ou est-ce que je suis obligé d'éprouver plus de plaisir en mangeant chez Piege que chez Senderens, en allant voir Paranoid Park plutot que Transformers ou en lisant James Joyce au lieu de Helen Fielding?)

Moi 29/04/2008 14:29


Merci Mix!
Bises de Thailande


stephane 25/04/2008 08:47

Je suis content de voir que ma note sur les Ambassadeurs t'a poussé a en savoir plus...Visiblement tu as été séduite. Juste un point en ce qui me concerne pour le rapport plaisir-prix, je ne partage pas ton avis. Tu ne peux pas comparer Piege et Banctel, deux cuisine complement opposée. Et tu imagines bien que les produits ne sont pas les memes pour 88 euros au Crillon et 35 euros au Passage, comparons ce qui est comparable. Piege et Alleno deux formules a 90 euros, cette comparaison arrive puisque j'ai eu l'occasion d'y dejeuner la semaine derniere.Bonnes vacances....Stéphane

Moi 25/04/2008 09:12


Je m'attendais à ta remarque sur Piège-Banctel! Que veux-tu, je suis fan et donc pas très objective, mais c'est aussi ça le plaisir!
;)


MARC 24/04/2008 14:49

merci pour les prix du déjeuner. Si je comprends tu as été invitée par un ami, ça c'est la bonne idée du jour. Un client me doit une invitation je vais lui proposer ta formule du déjeuner en lui montrant ton article il devrait avoir envie d'y aller lui aussi et puis c'est sa boite qui paye apres tout, c'est pas lui !

Moi 24/04/2008 15:02


C'est une bonne idée! ;)
Je vais d'ailleurs rajouter dans mon article que les plats s'enchaînent à un rythme parfait et qu'on ne voit pas le temps passer. Et puis si tu en as assez de parler business l'endroit est un beau
sujet d'échange.