Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Sucreries espagnoles

Puisque les tapas sucrées n'existent pas (je pense déposer l'idée et pourquoi pas la proposer au patrimoine mondial de l'humanité), il fallait trouver un autre moyen d'ajouter quelques douceurs à nos journées. 

Première solution: prendre un petit déjeuner au Sampaka (fermé le dimanche). 

sampaka-int-copie-1.JPG


Situé dans Chueca, ce magasin-bar entièrement dédié au chocolat est le paradis des gourmands. Jusqu'à midi ils servent en plus des churros. On a commandé deux chocolats chaud, un "suiz" (avec chantilly) et un "azteca" un peu épicé, super épais et méga bon. 

sampaka-copie-5.JPG


Pour accompagner on a demandé des churros et des tartines avec confiture chocolat-framboise. Tout ça était très bon mais la serveuse carrément à côté de la plaque: elle avait soit disant oublié la commande dans sa poche, nous a amené les churros seuls, puis les chocolats, puis les tartines… Pfffff… Elle s'est excusée en nous offrant des chupitos de lait fraise et deux chocolats, mais bon, c'était un peu dommage. 

Après le marathon-tapas (je dirais même le iron-man-tapas) de dimanche nous sommes passés devant une patisserie qui étalait en vitrine des sortes de tranches de pain perdu que nous avions vues à plusieurs reprise, les Torijas. La gourmandise alliée à la curiosité nous perdra… On en a achetée une qu'on a mangée sur une petite place un peu plus loin. 

torija-copie-1.JPG


Ressemblance avec du pain perdu confirmée mais en plus sucré, trop même pour moi. 

J'allais oublier les biscuits/sablés du café Bellas Artes, qui s'effritent et fondent sous la langue, et le délicieux croissant fourré au Nutella au musée Thyssen. 
               

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monica 14/03/2008 20:58

Salut, tu vas bien?Torrijas, j'aime beaucoup, chez moi ça s'appelle "picatostas" et on en  fait pour carnaval, ma grand-mère faissait des montagnes qu'elle laissait s'imbiber d'un melange de vin blanc sucre et cannelle.

Chrisos 14/03/2008 15:14

tes lecteurs préfèrent les coups de gueule, je m'incline!