Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Droit de réponse aux politic lovers

Mes récents articles ont suscité plusieurs réactions dans les commentaires, réactions que j'ai décidé de rassembler ici. 

Par Pap':

Sur l'article "Pourquoi le modèle social ne peut pas (plus) fonctionner en France"
Les
seules choses qui puissent amener le changement sont :
- des élus compétents, pédagogues et transparents (ça viendra peut-être un jour, mais pour l'instant...)
- une prise de conscience sur la réalité de notre situation par rapport aux pays voisins (l'arrogance est un de nos principaux défauts)
- l'impasse financière avec une baisse encore plus forte du pouvoir d'achat (on s'en rapproche avec la hausse des déficits et celle probable des impôts en 08).

Et sur cet article:
Malheureusement seule l'hypothèse catastrophe (impasse financière) est crédible. En effet ce jour là, même le salarié de l'EDF aura peur pour son poste, et sera obligé d'accepter l'idée de l'effort.
Ceci étant, le pire n'est jamais sûr.
J'ai pu voir à Barcelone que les salaires y étaient maintenant supérieurs ou égaux à la France. 
J'ai pu voir samedi à quel point les stewards d'Air France se moquaient des passagers en se mettant en grève à la dernière minute, sans prévenir, pour tout désorganiser.
Encore 4-5 ans pour que le système s'effondre par la montée de la pauvreté, et l'impasse financière.

Par Claire: 

Sur l'article "
Très chers régimes spéciaux":
Je comprends cette grève même si je suis pour la réforme des régimes spéciaux au nom de l'équité...
Mais ce qui me fait sourire, c'est de voir la levée de boucliers contre qq avantages accordés à des travailleurs de la classe moyenne à basse, et en revanche, aucune réaction particulière sur l'octroi d'avantages fiscaux scandaleux aux plus riches d'entre nous, qui coûteront en année pleine, plus de 15 milliards à l'Etat Français...
Finalement, je préfère financer la retraite des guichetiers SNCF que les réductions fiscales des imposés à l'ISF... mais c'est une question de point de vue...
Au moment du scandale Lagardère (plus de 600 millions d'euros) mieux vaut faire la une des médias sur les avantages d'une poignée de fonctionnaires dont les postes sont disponibles à tous, finalement....

Et sur cet article:
Je ne peux pas ne pas réagir aux commentaires de "Pap'" sur la grève d'Air France, car je pense qu'il y a risque d'amalgame, en ces temps troublés... les stewards et hôtesses d'Air France ne bénéficient pas de régimes spéciaux de retraite, ils travaillent dans une entreprise privée, et à ce titre cotisent 40 ans et bientôt 42 ans... la raison pour laquelle ils protestent, c'est que 10 ans auparavant on leur  a demandé de se serrer la ceinture, car la société connaissait des difficultés graves qui menaçaient sa continuité d'exploitation. Ils ont donc accepté un gel des salaires pour sauver leur entreprise.... Or Air France depuis qq années maintenant connait un retour aux bénéfices et arrose d'ailleurs généreusement ses actionnaires de dividendes.... en revanche, les salaires, eux, sont toujours gelés.... est ce normal? qui a contribué au retour aux bénéfices? est-ce les actionnaires seuls? ou bien également les salariés par leur travail?? 
par ailleurs, la grève ne fut pas surprise mais conformément à la loi, annoncée avec un préavis de plusieurs jours. Elle durera 5 jours comme annoncé au moment du dépôt de préavis. 

Je trouve juste dommage qu'en cas de conflit on tape systématiquement sur les salariés sans aller voir les vraies raisons du conflit! heureusement que le droit de grève existe pour que les salariés, arrivés au bout de négociations face à une direction bornée, puissent exercer un contre pouvoir contre une direction qui n'est pas, dieu merci, omnipotente!

Je ne souhaite pas à la France un diktat des patrons et une distortion toujours plus grande de la valeur ajoutée au profit du capital... car pour moi, c'est cela la vraie impasse....
N'oublions pas que la France n'a jamais été aussi riche qu'en 2007, qu'elle sera encore plus riche en 2008 et que pourtant, il y a de plus en plus de pauvres, de gens qui souffrent de précarité et de misère et que c'est ça qui est le plus insuportable...
Il faut regretter les mouvements anti solidaires et individualistes de certains sydicats tout en n'oubliant pas les ordres de grandeur sur lesquels nous dissertons....
Juste un rappel puis je retourne travailler;... les régimes spéciaux ce sont 4.5 milliards d'euros par an pour l'Etat, le pack fiscal qui permet aux riches de s'enrichir un peu plus (et manifestement pas à la croissance de repartir) ce sont 13 à 15 milliards d'euros en années pleines.....

Donc ne préconisons pas la politique du pire pour espérer s'en sortir.... nous ne nous en sortirons JAMAIS par le bas.... ça n'est jamais arrivé, nulle part, dans aucun pays... il y a des solutions plus belles et aussi, plus faciles à mettre en oeuvre, avec un peu de courage et d'intelligence... 
               

On s'organise un "café politique"?
             

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pap' 30/10/2007 18:09

Merci ma fille ! Si tu te présentes aux élections, tu auras moins 2 voix : la tienne et la mienne !

Pap' 30/10/2007 10:16

Je ne sais pas s'il y a débat. En fait je pense que ma phrase sur la grève d'Air France n'était pas assez claire (sans jeu de mots, Claire). Je ne conteste pas le droit de grève, mais le fait que le PNC (= hôtesses et stewards) ne se déclarait pas en grève, mais venait ou ne venait pas. Du coup, AF ne savait qu'1 h 30 avant le vol s'il allait pouvoir partir.C'est du mépris pour le client, en plus je peux en dire long sur le bordel que cela entraînait et l'absence de considération pour les passagers. La compagnie comme les grévistes me semblent fautifs.De toute façon, je crois que le droit de grève doit être encadré, voire suspendu pour les services publics, le temps de remettre de l'ordre en France.Il devrait y avoir une loi sur l'équité sociale. Par exemple, celui qui veut se mettre en grève doit déposer son préavis à un organisme officiel qui estime si la revendication est juste par rapport aux autres salariés du secteur, d'autres secteurs, aux conditions de travail de la personne, etc.En fait seuls les privilégiés (certes non nantis) se font entendre et accentuent leurs privilèges.J'ai été très marqué par ma 1ère restructuration, dans le textile. Les couturières font un beau métier. Pourtant personne ne se soucie d'elles, et elles gagnent péniblement le SMIC. Malgré mes efforts, je n'ai guère pu améliorer cette situation. Et ce sont ces travailleurs pauvres qui paient pour la SNCF, l'EDF et les fonctionnaires. Ceci me paraît profondément injuste.Comme je voyage quand même pas mal, je compare. Je n'accepte pas de voir mon pays s'enfoncer doucement, je n'accepte pas de voir les talents de français de valeur s'ensabler dans un système inéquitable, obscur, peu démocratique, sclérosant, anti-jeunes.Je préfère Tony Blair à Mme Thatcher, mais malheureusement je ne vois pas comment on échappera à cette dernière.

Moi 30/10/2007 12:06

Ca c'est mon Pap'! Hi hi hi! Je suis d'accord Pap'!

claire 30/10/2007 09:45

pas grave Ayrton, moi, je ne serais pas d'accord...donc il y aura quand même débat.....moi, je m'inscris, j'adore parler politique, mais par écrit et avec respect.... je trouve que se confronter aux idées des autres permet de réflechir et d'avancer dans sa propre réfelxion...le débat manque tellement à notre vie politique aujourd'hui...biz' à tousClaire

Moi 30/10/2007 12:06

Super Claire! T'as raison, c'est bien de débattre!

Ayrton 29/10/2007 22:03

Café politique ... J'en suis ! ;) Remarque ca av être chiant on va être d'accord ...Pour le reste, moi aussi je vais me mettre a faire des com' sérieux dans le but d'être publié sur ton site ! Fais gaffe au prochain article ... ;-)

Moi 30/10/2007 12:08

Attention Ayrton, tu oublies ou sous-estimes une "adversaire" de poids: Claire! Et elle a des supers arguments, donc il y a moyen de faire des vrais débats, mieux que chez Arlette Chabot!

vespcondove 29/10/2007 21:13

quand j'ai appris hiers soir l'annulation de l'opera pour grêve, j ai immediatement pensé à toi. Honte a cette fonction publique qui s'assoie sur les autres pour conserver leur privilège.

Moi 30/10/2007 12:08

Grrrrrrrrrrrrr