Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Presque Moi

Presque Moi

Gourmandises et billets d'humeur, à Londres ou ailleurs

Mon petit blog à moi que j'aime

Mardi 7 février 2006

Manifestations contre le CPE dans toute la France.

Ouverture de mon blog.

C'était ici. J'ai l'air d'un bébé! Manifestations et blog étaient peut-être liés, n'étant pas d'une grande patience face aux sempiternelles plaintes de mes compatriotes, j'avais sans doute besoin de me changer les idées. Notez aussi le jour de la semaine: au bureau, je m'ennuyais comme un rat mort.

La magnifique photo fut prise lors d'un long week-end à Amsterdam, dans le sous-sol d'une boutique de designers hollandais. La jolie jupe "Van Drimmelen" que j'y avais achetée semble avoir survécu plus longtemps que la marque.

2006-2018

Sans verser dans le sentimentalisme, que ces débuts me semblent loin... 2006 en France c'est la préhistoire du blog. Parmi ceux qui ont survécu - certains sont devenus de vrais "sites web" -, je reste fidèle à Papilles et Pupilles ma référence en matière de cuisine, je redécouvre Travelling Foodista, je me tiens informée des adresses sur Lesrestos.com et Orgyness (ex Mr Lung) pour qui j'ai écrit un temps. Je lis toujours Café Mode et Deedee, nos monuments nationaux de la blogosphère mode et lifestyle. Pas grand chose d'autre à vrai dire.

Au même moment, il y a eu la folie Facebook, que j'ai quitté il y 1 an pour (m’abrutir avec ?) Instagram, dont j'apprécie la spontanéité et qui satisfait mon coté voyeur. Par exemple, je suis une fan absolue de Chiara Ferragni. Ce mélange vie privée / professionnelle à la sauce italienne tout en revendiquant le female power me fascine complètement. Pourquoi diable m'embêter à composer ici des phrases et faire des efforts de ponctuation, pourquoi et à qui raconter ma vie? J'aurais pu faire tout cela dans un petit carnet ou sur Instagram.

Une des réponses tient à vous, mes chers lecteurs : vous êtes rares (je vous aime!), mais votre existence m'oblige à une discipline et une rigueur que je n'aurais pas envers moi-même. Il est facile d'insérer ici des liens et photos pour constituer un journal plus complet que sur le papier.

Pour la fac, je travaille beaucoup sur MON ordinateur (il y a 10 ans j'en parlais déjà, d'avoir un jour mon ordi à moi!), à la moindre baisse de motivation, la tentation est grande de perdre mon temps sur le web, délaissant NCBI et ResearchGate pour le Guardian, Le Monde et un tas d'autres sites moins glorieux. Écrire ici est une pause souvent chronophage, mais autrement plus agréable et bénéfique. Plus qu'avec un stylo, ici je réfléchis, reformule, corrige et précise ma pensée. Je relis rarement un article publié mais entre le brouillon et la publication, mon texte évolue sur plusieurs jours. Selon mon humeur, la mélancolie peut faire place au détachement, ou au contraire l'indifférence peut disparaître pour un coup de sang.

Écrire sur ce blog constitue certains jours un échauffement nécessaire. Pour le Master, je rédige exclusivement en anglais, néanmoins la gymnastique est la même qu'en français et les mots sortent plus facilement une fois la machine lancée, quel que soit le sujet.

Enfin, j'aime imaginer que certaines informations ou idées partagées ici puissent intéresser quelqu'un...

 

Ces trois "premiers" articles très personnels, voire introspectifs sont publiés ici pour laisser une trace de ce qui a motivé mon retour et pour qu'ils me rappellent à mon engagement. Parfois, je manque en effet de constance... 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article